Kit puits canadien: est-il difficile de construire un puits canadien chez soi ?

Pour construire un puits canadien, il faudra prendre en compte quelques règles, comme par exemple celles du dimensionnement, elle comporte l’évaluation des besoins énergétiques, l’évaluation du risque sanitaire et environnemental, il faudra aussi prendre en compte le diamètre des conduites, ses caractéristiques et le choix du matériau qui la compose. Et aussi penser à la gestion des condensats et la ventilation mise en place dans la maison ainsi que le calcul du débits d’aération en fonction du risque de surchauffe et la régulation du fonctionnement du puits.

Kit puits canadien: quels sont les risques sanitaires ?

Pour éviter toute mauvaise surprise, il faut analyser le terrain et se renseigner sur les pollutions environnantes qui peuvent polluer le puits, de manière générale, les pollutions sont les mêmes :

  • Pollution de gaz d’échappement, c’est pourquoi il est conseillé de ne pas mettre sa borne de prise d’air à proximité d’une route, d’un garage ou d’un endroit où les voitures stationnent.
  • Pollution à cause des équipements de chauffage, les rejets de la maison comme par exemple la hotte de cuisine ou l’air extrait par la VMC.
  • La pollution végétale, quand le vent est fort, il transporte avec lui du pollen qui peut être allergisant pour certaines personnes.

La borne de prise d’air est un élément nécessaire pour optimiser la protection du puits canadien, elle est équipée d’une grille à mailles fines pour empêcher les rongeurs de pénétrer dans le collecteur, ainsi que d’un chapeau de protection ou des ailettes contre l’infiltration de la pluie verticale qui est orientée par le vent quand celui ci est fort.

La borne de prise d’air est aussi équipée d’une préfiltration de maillage de G2 à G4, pour limiter la pollution due à la poussière et son encrassement à l’intérieur, tous ces éléments et encore bien d’autres permettent d’assurer la protection et la fiabilité du système, si un des éléments se révèle manquant cela rendra inactive toute protection, il faudra aussi penser à l’étanchéité et aux matériaux à privilégier et à éviter.

Il ne faut pas positionner la borne de prise d’air à moins de 8 mètres d’un lieu de stationnement.

Kit puits canadien: peut-on construire sa borne de prise d’air ?

Il est tout a fait possible de construire tout seul sa borne de prise d’air pour son puits canadien, cela revient moins cher.

Pour ce faire, il faudra choisir le diamètre adéquat de sa borne de prise d’air car cette dernière contient une préfiltration, donc la question ne se pose même pas, il est nécessaire que :

  • Le diamètre corresponde à la surface d’échange du collecteur, si elle ne l’est pas alors il y aura une vitesse importante, ce qui provoquera une perte de charges importante par le filtre.
  • Il est donc primordial de choisir le bon diamètre et ne pas dépasser une vitesse de 3 m/s.